• Le Circuit de Paziols par le Pech de la Couronne (524m).


    Cette fois c'est sûr, voilà une randonnée à la portée du plus grand nombre et en à faire en famille. Seule la distance de 15 kilomètres environ pourra effaroucher les moins audacieux et les enfants trop jeunes. A part ça, ce circuit ne présente aucune difficulté. Le balisage peint en jaune (PR) est très clair, l'itinéraire aisé car il suit, pour la majeure partie, de larges pistes d'exploitation. Par contre, je recommande vivement d'accomplir cette boucle sur une période allant de l'automne au début du printemps par beau temps de préférence, l'horizon avec les Pyrénées enneigées y est sublime. En outre, l'été n'est pas à préconiser car le « cagnard » règne en maître sur ces crêtes calcaires et on risque de vous y retrouver desséché comme l'Homme de Tautavel découvert non loin de là !  Vous laisserez votre voiture sur le grand parking qui fait face à la cave vinicole de Paziols. Là, direction Estagel par la D.611. Vous enjambez le pont de la Coume et après une centaine de mètres, un large chemin monte sur votre droite. Un panonceau indique « Sentier pédestre ». Rapidement, le chemin s'élève dans des sites typiquement méditerranéens de garrigues et de « serres ». Un large panorama laisse entrevoir la longue montagne de Tauch avec son Pech de Fraysse, sa Tour des Géographes et ses blanches éoliennes qui tournent dans un ciel azur. En dessous, les toitures rouges de Paziols, plus loin celles de Tuchan et le château d'Aguilar perché tout en haut de son promontoire. Après 20 minutes d'une douce ascension, le chemin coupe une autre piste qu'il faut continuer par la droite. Ici, un autre spectacle commence. Ce spectacle enchanteur, les Cathares l'ont bien connus, c'est celui de la blanche chaîne des Pyrénées qui dessine une longue perspective des contreforts des Albères jusqu'aux lointains sommets ariégeois. Et comme toujours, le magnifique Canigou fait son « intéressant » !  Sont aussi visibles, les vallées du Verdouble, plus éloignées celles de l'Agly et de la Boulzane, encadrées de multiples serres, pechs et autres collines (photo). La Tour del Far pointe son téton. La piste devient rectiligne aux milieux de belles vignes amoureusement entretenues, puis zigzague dans les garrigues faites de cistes, de romarins, de genévriers, de chênes kermès, de buis et de lentisques. De temps en temps, un amandier en fleurs vient mettre une touche d'opaline dans cette verte toison. Vous aurez plaisir à marcher dans ces paysages sans cesse renouvelés qui défilent. Les kilomètres et le temps défilent aussi ! Vous atteignez les Rocs Nègres. Il est l'heure du pique-nique que vous organiserez au col d'Hiéro où une grande table et des bancs sont dressés bien à l'ombre d'un bel abri en bois. Après, ce repas et ce repos, si le coeur vous en dit, vous pourrez pousser jusqu'au Pech de la Couronne (524 m) distant de 300 mètres. Mais autant le dire tout de suite, son ascension reste compliquée car il n'y a pas vraiment de sentier et pour l'atteindre, il faut se frayer un chemin à travers une dense végétation faites parfois d'épineux. Sinon, vous pourrez redescendre dans le pittoresque vallon du Bac de la Coume. Là vous retrouverez de jolies vignes et quelques champs bien sillonnés. A l'approche de Paziols, le vallon devient défilé aux gorges asséchées, puis un simple ru où coule parfois un frêle filet d'eau. Les ruines d'un vieux moulin évoquerait-il des temps anciens où l'eau coulait à flot ? Vous retrouvez le hameau cher au coeur de Nougaro et votre voiture. Fin du voyage pour l'homo erectus que vous êtes vraiment devenu ! Carte IGN 2447 OT Tuchan-Massif des Corbières Top 25.

    « Le Pic Dourmidou (1.843m) en raquettes depuis le Col de Jau (1.506m).Notre-Dame du Château et le Château d'Ultrera à partir de Sorède (533 m). »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :