• Elle, Adrienne, ma mère.....


    Si dans le titre de mon billet mensuel, je parodie le célèbre roman d’Edmonde Charles-Roux « Elle, Adrienne », c’est parce que ce mois-ci, j’aurais bien aimé vous parler affectueusement de ma mère. Ma mère s’appelle Adrienne. Elle a eu 90 ans cette année. Mais moi qui habituellement a la plume plutôt facile, cette fois-ci pas grand-chose ne sort de ma tête. Pourtant, au fond de moi, je sais pertinemment que j’ai tant de bonnes choses à dire sur elle. Tant d’amour à lui restituer. Voilà maintenant 10 jours qu’elle est dans ce qu’on appelle des soins palliatifs. Sans aucunement en vouloir à tous les aides-soignants, infirmiers, infirmières et autres toubibs qui suivent son cas au jour le jour avec beaucoup de professionnalisme et de compassion, je ne peux pas appeler ça des « soins ». Après une « fausse route alimentaire », voilà maintenant 10 jours qu’elle ne boit plus et ne s’alimente plus car son cerveau refuse toute déglutition. Bien sûr quelques tentatives ont été essayées avec de l’eau gélifiée et des aliments mixés mais toutes se sont avérées vaines. Après quelques jours sous un masque à oxygène et quelques perfusions, le corps médical a pris la décision d’arrêter tout acharnement thérapeutique. Je suis pour. Nous sommes pour. Globalement tous ses proches sont pour. Son cœur bat toujours. Elle respire. Voilà la situation aujourd’hui. Une situation que tout le monde, famille et corps médical réunis, subit sans plus pouvoir ne rien faire. Pour combien de temps ? Personne ne le sait. Je n’ai rien d’autre à dire, rien d’autre à écrire…J’attends….Nous attendons….Une attente insupportable….

     

    Quand je pense à elle, souvent il me revient en tête mais allez savoir pourquoi cette vieille mais superbe chanson « Maman, c'est toi la plus belle du monde »….Peut-être à cause de la photo d’elle qui trône devant mon bureau (voir photo) et où elle est magnifiquement jolie….ou bien parce qu'au cours de mon enfance et de ma jeunesse, je l’ai entendu maintes et maintes fois fredonner cette chanson….Sa version préférée, c’était sans doute celle de Luis Mariano…..

     

    En général, quand quelqu’un se meurt, qui plus est une maman, on n’a pas très envie d’écouter de la musique alors si je fais un lien vers cette chanson, n’y voyez aucune provocation de ma part….non c’est surtout pour elle que je fais ce lien……j'espère que là où elle est, elle entendra cette belle chanson qu'elle aimait tant.....

     

    « Le Sentier de découverte du Ballon d'Alsace (1.247 m)Si Cobazet m'était conté....... »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :