• Le reste à charge zéro, c'est effectivement zéro !

     

     


     

    Il paraît ; mais c’est parce que je l’ai lu ; que des milliers de français ont profité de la réforme Macron dite « Reste à charge zéro », soit pour leurs appareils dentaires et d’audition ou leur optique. Je ne sais pas comment ils ont fait ? Mais si vous faites partie de ceux-là, n’hésitez à me tuyauter, après tout un blog c’est aussi fait pour ça, échanger, communiquer et informer !

    Non, je ne sais pas comment ils ont fait et j’ai donc essayé de m’informer en lisant pas mal de choses à ce propos. J’en ai conclu que le « Reste à charge zéro », c’est une véritable usine à gaz comme seule la bureaucratie française sait en confectionner. Pour moi, le « Reste à charge zéro, c’est toujours zéro ! ». En voilà un bel exemple, preuve bien évidemment à l’appui avec le document ci-dessus ci-joint.

    Il y a quelques jours, mon épouse est allée voir sa dentiste car elle souffrait un peu.  Résultat : quelques soins pendant un petit quart d’heure et à la fin un note plutôt salée de 110 euros. Elle lui fit part d’ailleurs de son étonnement quant à cette note si élevée à laquelle à vrai dire elle ne s’attendait pas. Comme elle me dit, «  sur l’instant j’ai comparé ces 110 euros à ce que l’on peut mettre dans un chariot de courses et j’ai trouvé cette note très exagérée pour ne pas dire exorbitante ! ». Pour seule réponse, la dentiste lui répondit : « Ne vous inquiétez pas vous serez intégralement remboursée ! »,  ce qui du coup la tranquillisa immédiatement.

    En rentrant, elle me raconta tout ça et je fus tranquillisé moi aussi. Sauf que ?

    Sauf que, quelques jours plus tard, ma mutuelle m’informa d’un virement de 33 euros que j’allais recevoir concernant ces soins dentaires. Je me suis dit « tiens après tout c’était vrai, je vais être remboursé intégralement et comme la Sécu a traité l’opération, je m’en vais aller voir sur le site Ameli ce qu’il en est des 77 euros manquants ».

    Alors devinez où ils sont passés les 77 euros ? Je vous le donne en mille. Ils sont effectivement manquants !

    C’était sans compter avec les déductions des participations forfaitaires, des franchises et des majorations hors parcours et là la Sécu m’a sorti une liste impressionnante de retenues s’étalant sur des mois et des mois. Du coup,  ces 77 euros sont restés dans la poche de la Sécu, c’est-à-dire dans celle de l’Etat. Dans celle de Macron, lequel quand vous l’écoutez, admet qu’il y a beaucoup à faire en France mais qu’il a déjà beaucoup réformé depuis son élection. A titre d’exemple de ce qu’il a fait, je note que ma femme qui voyait sa cure remboursée depuis plus de 25 ans pour une affection de longue durée (polyarthrite chronique) a perdu ce remboursement sous son quinquennat sous le prétexte que notre couple dépassait le plafond des revenus autorisés. Or, quand j’ai appris cette mauvaise nouvelle, j'ai bien évidemment regardé mes revenus. Là, ahuri, j'ai constaté qu'ils avaient baissé, effet consécutif à l’augmentation « macronienne » de la CSG, dont les manifestations des gilets jaunes ont par bonheur engendré une marche à arrière et la récupération des sommes antérieurement retenues ! Mais le mal était fait et le remboursement de la cure disparut à jamais. Oui, l’augmentation de la CSG pour les retraités, c’était il n’y a pas à dire une « belle » réforme Macron ! On pourrait en citer une autre de ce style comme les 5 euros de moins par mois sur les APL ! Dans le même temps, une de ses premières réformes a été de supprimer l’Impôt sur la Fortune (ISF). Normal me direz-vous, c’est ceux qui payaient l’ISF qui avaient financé sa campagne électorale si triomphatrice. 

    On dit merci qui ? Merci Président Macron. A la fois pour ces avantages perdus pour les citoyens lambda que nous sommes mais aussi pour cette belle réforme du « Reste à charge zéro » pour laquelle il est préférable d’avoir 6 doigts à chaque main pour en bénéficier. Jugez plutôt :

    «  L’offre 100 % Santé, et donc le reste à charge zéro, est accessible à tous les français bénéficiant d’une complémentaire santé responsable ou de la CMU-C. » (Extrait du site https://reassurez-moi.fr/ que je vous conseille de lire dans son intégralité et vous verrez que l’usine à gaz a bien été élaborée ! »  Mon contrat de mutuelle n’étant pas responsable, inutile que j’aille plus loin. Sinon, si je veux un contrat responsable voilà ce que m’a écrit ma mutuelle : « Concernant les contrats Responsables et Non Responsables il faut savoir que le zéro reste à charge est pris en charge totalement par les mutuelles et non par la sécurité sociale, c’est donc vous qui le payez à travers vos cotisations. Votre cotisation sera donc forcément plus importante sur un contrat Responsable que sur un contrat Non Responsable ».

    Comme aurait dit Jacques II de Chabannes de La Palice  en s'exclamant « en voilà une de belle lapallissade ! »

    On pourrait presque chanter la chanson « Merci Macron » parodie de celle des Charlots « Merci patron » ! La voici ci-dessous, histoire de se marrer un peu.

    Alors qu'on soit clair, je ne réclame pas une totale gratuité pour ma santé mais je ne veux pas que nos gouvernants nous racontent des craques, et puis enfin, il faut surtout qu'on arrête d'être niais et d'accepter de soigner tous les étrangers gratuitement. Un contrôle sérieux doit être fait entre ceux qui ne viennent en France que pour  bénéficier de l'AME (Aide médicale de l'Etat) et ceux qui sont là, qui bossent, participent à la vie économique de la nation et qui de ce fait cotisent et méritent donc d'être soignés tout comme nous. 

    Oui, pour moi, pas de doute, le « Reste à charge zéro, c’est effectivement zéro ! » et ce n'est pas prêt de changer à la vue des constats qui sont faits par nombre de professionnels

    J’espère que vous serez nombreux à me prouver le contraire. Dans cette attente……..

    « Le Circuit des Maisons d'Urbanya à Nohèdes.La Chapelle Saint-André et la carrière de marbre de Belloc depuis Conat. »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :