• Voyage au Centre du Monde.....

    Voyage au Centre du Monde.....


     Mon épouse vient de faire un petit voyage, un voyage immobile qui plus est, au Centre du Monde et il faut reconnaître que ce lieu si « illustre » n’est plus ce qu’il était ! Ce mois-ci, le billet de mon Journal Mensuel se veut avant tout préventif. Pourquoi ! Parce que ma femme vient de recevoir un P.V de 135 euros pour être restée quelques minutes stationnée devant la célèbre gare perpignanaise si chère à feu Salvador Dali. Elle était venue déposer sa soeur qui devait prendre un bus pour Canet-en-Roussillon. Elle n’est pas descendue de sa voiture, n’a vu aucun fonctionnaire de police, personne n’est venue lui dire que le stationnement était très gênant voire dangereux paraît-il mais comme je ne veux pas lui trouver d’excuses inutiles et au delà du raisonnable, je la soupçonne d’être restée quelques minutes de trop, soit dans l’attente que le bus pour Canet arrive, soit à papoter inutilement, soit les deux, sur un emplacement où il devait bien y avoir une signalisation soit d’interdiction de stationner ou au pire de s’arrêter. A ce tarif-là, il faut reconnaître que ça fait cher le papotage et à la limite, il est presque préférable d’être muet ! Curieux, je suis donc allé voir sur place et qu’ai-je constaté ? Il y a bien un parking aérien de dépose-minute (20 minutes gratuites) mais mal indiquée et donc peu visible et peu pratique pour les usagers un peu pressés ou étourdis. Il y a également un grand parking avec parcmètres, en face le gare routière et à l’angle que forme le boulevard de Saint-Assiscle avec la rue Augustin Fresnel, mais c’est payant. Alors pas d’excuses me direz-vous ? Si un peu quand même car j’ai tout de même constaté que du fait de ces petits inconvénients, des dizaines et des dizaines de voitures se garent à chaque instant de chaque côté du boulevard de Saint-Assiscle. C’est un va et vient quasi permanent. Certaines voitures repartent aussitôt après s’être délestées de leurs passagers mais d’autres restent quelques minutes et là, pan, dans le mille de votre plaque d'immatriculation. La caméra s'est mise en marche et avec votre véhicule, et sans le vouloir, vous devenez spontanément les acteurs « confirmés » d’un film qui n’a rien de comique. Le P.V de 135 euros est déjà en route pour votre domicile. Le film peut même être dramatique si comme Dany vous voyez votre petite retraite de 248 euros par mois immédiatement rognée de plus de 50%. Il paraît que dans Perpignan, il y a des caméras un peu partout qui filment automatiquement les plaques des voitures et le P.V arrive direct à la maison. Moi qui pensais que les caméras étaient là avant tout pour notre sécurité, je tombe sur le cul ou sur l'arrière-train si vous préférez. Normal dans une gare ! Que nenni ! L’état d’urgence c’est surtout qu’il y aurait urgence à faire du fric et à remplir les caisses de l’Etat. Les caméras sont, paraît-il, placées dans des endroits stratégiques. Stratégiques pour qui ? Je vous laisse deviner ! De nombreuses personnes se plaignent de ce racket organisé. Car comment peut-on l’appeler différemment ? A ce propos, vous pourrez lire les récents articles de l’Indépendant et de France Bleu Roussillon sur Internet dont les liens sont à la fin de cette chronique (*). Le Centre du Monde cher à Dali et d’autres lieux perpignanais sont devenus le centre d'un racket organisé par l'Etat et la ville. Perpignan n’est pas la seule ville de France loin s’en faut et comme le système est juteux, il y a de plus en plus d’émules dans toute la France. Ma femme était furieuse et ça peut se comprendre car 135 euros c'est dur à accepter. En 2015, c’était 35 euros et l’amende majorée coûte désormais 375 euros. Le pire c’est que l’avis de contravention ne fait aucunement état d’une possibilité d’une amende minorée pour paiement rapide mais seulement d’une amende forfaitaire (135 €) ou majorée (375 €). A ce niveau là, ce n'est plus une amende c'est du proxénétisme ! A notre époque où il y a un vrai chômage de masse, si les stationnements dans ces lieux tel que la gare de Perpignan sont véritablement dangereux comme nos élus et technocrates légistes le prétendent (**), ne serait-il pas plus simple et préférable de mettre un fonctionnaire ou deux pour prévenir les usagers que c'est dangereux et interdit de se garer à cet endroit ? Réponse : Non, les fonctionnaires coûteraient de l'argent alors que les P.V en rapportent. Conclusion : c'est bien ce que je disais : c'est du racket voulu et organisé. Les P.V de la seule ville de Perpignan ont rapporté 3,8 millions d'euros à l'Etat, soit un peu plus de 30 euros par habitants et par an, qui en a reversé 1,5 millions à la ville (*** voir l’article de l’Indépendant à ce sujet). Dali disait : "L'unique différence entre un fou et moi, c'est que moi je ne suis pas fou". A ce rythme-là, à Perpignan, on va vite être très nombreux à le devenir....Etonnons-nous après ça que ce fameux Centre del Mon ne fonctionne pas économiquement et que le principal propriétaire des commerces de la galerie marchande cherche un repreneur (****)....Si, si, il fonctionne mais pas pour les commerçants et toujours pour les mêmes.......les politiques......et les hauts fonctionnaires de Bercy qui ont eu cette idée lumineuse pour faire du fric…..

    Pour tout vous dire, je viens par lettre recommandée de contester cette amende pour diverses raisons qu’il serait trop long d’énumérer ici. J’aime le risque penserez-vous certainement ? Peut-être ! En tous cas, me voilà donc parti pour une descente dans les entrailles de l’administration policière et fiscale, une descente que n’aurait certainement pas reniée ni Jules Verne ni Salvador Dali……un autre voyage au Centre d’un Mon…….stre bien français lui aussi…..


    (*) http://www.lindependant.fr/2016/01/22/perpignan-pas-de-zele-pour-la-videoverbalisation-etendue-a-l-avenue-joffre,2145461.php

    (*) https://www.francebleu.fr/infos/societe/de-nombreux-riverains-excedes-par-le-pv-135-euros-1453312431

    (**) http://www.lindependant.fr/2015/09/04/mal-gare-ne-pardonne-plus-a-narbonne,2079783.php

    (***) http://www.lindep.clients.sdv.fr/2016/02/12/en-2015-la-ville-de-perpignan-a-encaisse-1-5-m-eur-pour-3-8-m-eur-de-pv-de-stationnement,2155960.php

    (****) https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/perpignan-le-centre-du-monde-peut-etre-trouve-preneur-1457003826

     

     

     

    « Le Val de Siagne depuis Le TignetLe Lac et la Jasse d'En Calvet depuis la Llagonne »

  • Commentaires

    1
    Dofrédo
    Lundi 7 Mars 2016 à 20:04

    Notre sécurité, tout le monde s'en moque. Nos "sous" voilà ce qui importe. Nous avons un état qui nous rackette éhontément.

    La honte n'est pas que là, parce que 248€ par mois, c'est un vrai scandale !

    Pas étonnant que le Centre del Mon soit un fiasco monumental.

    Pour finir j'ajouterai que les parkings minute c'est sans doute bien mais encore faut-il que les trains soient à l'heure !

     

    2
    Vendredi 18 Mars 2016 à 08:33

    l'Etat c'était nous, ce devrait être nous or nous avons le sentiment qu'il n'existe plus que pour nous étriller, pour reprendre très vite ce que les droits ont mis si longtemps à officialiser. Les politiques ont remplacé les nobles, l'administration la caste du clergé. Je crois avoir lu qu'une oligarchie de 3000 personnes tenait le pays... sous coupe réglée est-on tenté de préciser... La confiscation de la démocratie n'est plus une vue de l'esprit et JE NE VOTERAI PLUS tant que des règles institutionnelles dévoyées s'appliquent !    

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :