• La Carrière de marbre rouge du Coronat (1.755 m) depuis Jujols (960 m).


    LA CARRIERE DE MARBRE ROUGE DU CORONAT par jullie68


    C'est du pittoresque village de Jujols que démarre cette boucle permettant la découverte de la carrière de marbre du Coronat. Les hautes falaises roses se dressent au dessus du hameau. Elles sont faites d'un calcaire marmoréen dont les couleurs changent selon l'heure et la lumière du jour. Ces teintes surprenantes parfois roses, parfois rouges ou oranges contrastent avec la sombre et verdoyante forêt environnante. Si vous suivez cet itinéraire, vous êtes partis pour 20 kms et un dénivelé de 1.000 m environ. Dans des paysages fortement dissemblables, il vous faudra environ 6 à 7 heures de marche effective. De Jujols, il suffit de suivre la piste qui monte dans la "solana" en direction du Col Diagre. Des raccourcis balisés en jaune et d'autrefois en bleu permettent de couper les nombreux virages. Après le bassin qu'alimente l'ancestral canal, vous quitterez la piste par la droite à un panonceau jaune indiquant "sentier des bergeries". Vous délaisserez à droite le "sentier géologique" et poursuivrez à gauche la sente qui suit le canal dont on entend le chant mélodieux sous les lloses. Le chemin monte au milieu de quelques cortals en ruines jusqu'à la ferme Aparicio, grand bâtiment blanc que l'on aperçoit de très loin. Là, vous êtes au Col Diagre à 1.471 m d'altitude et un large panneau de bois sculpté vous indique clairement la marche à suivre "Refuge de Roque Fumade 3k3-Carrières de marbre 4k". En réalité, en suivant mon itinéraire et le balisage jaune fraîchement peint la distance sera plus importante mais les paysages traversés et les panoramas beaucoup plus beaux et plus grandioses. Tout en cheminant l'agréable et large piste forestière, comme souvent dans notre belle région, le Canigou est le "maître de l'horizon"(photo). Mais une chaîne presque sans fin de hauts sommets pyrénéens est au programme du spectacle. Vous délaisserez un panneau jaune "Jujols" (raccourcis possibles) et tout en zigzaguant vous continuerez à grimper dans cette splendide forêt. Vous ne vous lasserez pas des décors entraperçus, du cadre enchanteur dans lequel vous évoluerez ! Avec un peu de chance, peut-être apercevrez-vous un cerf, une biche, un chevreuil ou un isard, les cervidés sont plutôt nombreux dans ce massif ! Vous passerez devant les bergeries en ruines de Peyro et poursuivrez jusqu'à atteindre par deux fois la crête sommitale : la Collada (1.755 m) puis le Roc Rouge de Serre Pelade (1.671 m). De cette crête , la vue porte très loin sur le ténébreux Mont-Coronat bien sûr, mais aussi sur l'autre versant du massif: Madres, Dourmidou, Pla de Balençou, vallons de Nohédes et d'Urbanya, forêts domaniales, etc... Captivés par ces beaux panoramas, vous quitterez la crête à regrets et c'est en poursuivant la piste que vous tomberez nez à nez sur la carrière de marbre rose dite du "Roc Vermeil". Vous découvrirez la mine grâce à une profonde saignée taillée dans la roche rouge. De nombreux vestiges demeurent : rails, chariots, câbles, blocs de marbre burinés, terrils, etc... Après cette visite, il suffira de poursuivre et vous arriverez à un carrefour de chemins. Dans votre dos, à 350 m, le refuge de Roque Fumade, sur votre droite, un sentier qui repart vers le Col Diagre (raccourci envisageable à l'aller) et une bonne piste qui file vers Jujols et Joncet dans une interminable descente aux multiples méandres. Vous serez sur le sentier du "Tour du Coronat" et il vous suffira d'une bonne dose de patience pour rejoindre Jujols, les mollets endoloris mais la tête pleine de belles images ! Cartes IGN 2348 ET Prades et 2249 ET Font-Romeu-Capcir Top 25.
    « Le Sentier Nature de Nébias - Belvédère de Brézilhou (540m).La Sals, source d'eau salée »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :