• La Torre de Creu et le barrage de Matemale depuis Matemale


    LA TORRE DE CREU A MATEMALE par jullie68

     
    Voir taille réelle


    Gérard Lenorman chantait « rien n’est plus beau que la neige aux cimes des montagnes, rien n’est plus beau que nos mains quand elles se rejoignent ». Alors faites vôtres ces quelques vers, donnez-vous la main et partez en groupe, en famille ou en amoureux, faire cette douce balade dans le Capcir au cours de laquelle vous découvrirez la Torre de Creu ou du moins ce qu’il en reste, la forêt de la Matte et pour finir, le barrage, le splendide lac et le beau petit village de Matemale, le tout entouré de montagnes enneigées comme dans la chanson, à condition que l’été ne soit pas trop avancé bien sûr. Sans pratiquement aucun dénivelé (120 m), vous alternerez les flâneries sur des sentiers forestiers ombragés et celles plus bucoliques à travers de vertes prairies jonchées de fleurs. Vous enjamberez l’Aude qui n’en est ici qu’à ses prémices et qui n’est qu’un mince et rafraîchissant ruisseau. Fleuve méridional s’il en est, il zigzague au gré des herbages, cherchant déjà le chemin le plus court pour rejoindre la Méditerranée. Vous tomberez nez à nez devant la surprenante Torre de Creu. Cette Tour de Creu ou de la Croix est, selon l’angle sous lequel on la regarde, une espèce de Tour de Pise qui aurait subi de graves secousses telluriques. D’ailleurs, le mot « Torre » est pour le moins trompeur car il s’agit en réalité des vestiges du donjon d’un ancien château dont les premières mentions dateraient de 965 sous le nom de « villa Cruce ». En vérité, l’Histoire dit peu de choses quand à sa toute première origine mais, comme souvent et par mesure de protection, les villageois se sont sans doute regroupés autour d’une chapelle formant ainsi et peu à peu un petit hameau entouré de remparts. Sous la coupe de divers châtelains, le hameau de Creu est passé de mains en mains au gré des conflits et des dissensions que la haute vallée de l’Aude a connu au fil des siècles et des règnes. Le hameau était, parait-il, encore habité au 19eme siècle, ce qui, au regard de son état de délabrement extrême, semble difficile à imaginer. L’édifice n’a pas eu la chance d’être restauré comme bons nombres d’autres monuments l’ont été et des pans entiers sont d’ailleurs tombés au cours du 20eme siècle et encore très récemment en 2008. Interdit au public en raison du danger, vous ne pourrez sans doute pas l’approcher comme nous l’avions fait en 2006 pour prendre quelques photos au pied de ses ruines. Le départ de ce joli circuit s’effectue depuis Matemale dont l’origine du nom est apparemment sans équivoque pour les historiens : le toponyme « mata » signifiant « bois », on peut facilement traduire « matemale » en « bois mauvais ». Il reste à comprendre pourquoi cette forêt de la Matte était mauvaise : pour la qualité de ses essences ou bien à cause des animaux « féroces » (ours, loups, etc.…) qui l’occupaient sans doute dans des temps plus reculés ? L’Histoire ne le dit pas !  On emprunte la rue de la Mouline, on sort du village par le G.R. Tour du Capcir et on continue environ 900 m sur le bitume jusqu’à une intersection ou l’on tourne à droite en enjambant le pont dit de La Molina. Le chemin désormais rectiligne qui longe une toute petite partie de la forêt domaniale du Cami Ramader va vous emmener sans problème jusqu’à la Torre de Creu. D’ailleurs, et même si vous regardez autre part car les paysages alentours sont merveilleux, la tour en ruines sera dans votre visée bien avant de l’atteindre. Vous tournez à gauche sur la D.4 pour atteindre la tour mais comme vous êtes attirés par elle, vous oubliez le bitume et vous partez tout droit dans le pré. La visite étant des plus sommaires, vous poursuivez la D.4, commune avec le P.R.22 vers Camps Grans en enjambant un autre pont sur l’Aude. Le fleuve, dont le cours est régulé par le barrage, n’est ici qu’un étroit ruisseau de 2 mètres de large qui zigzague dans l’herbe rase de la prairie. A Camps Grans, vous délaissez la route qui part vers Formiguères au profit de celui qui part plein sud en direction de la forêt de la Matte. Vous restez constamment sur la piste balisée en jaune. Elle coupe la D.118 puis atteint la forêt que l’on traverse en direction des Angles. D’ailleurs, une fois la forêt franchie, la station n’est pas très loin et vous apercevez sur votre droite tous les petits chalets parfaitement alignés dans le bois du Bac de Vallserra. Les pâturages et les champs sur votre droite et la forêt sur votre gauche, vous poursuivez la piste qui va se rapprocher de la D.32. Heureusement vous n’aurez pas à cheminer le goudron car l’itinéraire aussitôt s’en éloigne en direction d’un parcours sportif et du lac de Matemale qui n’est plus très loin maintenant. Vous traversez la forêt de la Matte dans l’autre sens et au sortir du bois, près d’un parking et d’une aire de pique-nique, la vaste et lisse retenue d’eau d’un bleu outremer surgit tout à coup. On retrouve le G.R. Tour du Capcir que l’on emprunte en tournant à gauche en direction du barrage construit en 1959 pour la production d’électricité. Le retour est d’une grande simplicité car il suffit de franchir la longue digue avec, bien évidemment, de très belles vues sur le lac et le village et de poursuivre l’itinéraire en direction de la centrale électrique. Peu après le site industriel, on retrouve l’asphalte de la D.52 qui entre dans Matemale et la boucle d’environ 14 kms se referme. Ce circuit ne présente aucune difficulté et s’adresse à tous petits et grands et bien que Matemale soit la capitale de la pomme de terre, il ne sera pas indispensable d'avoir la "patate" pour l'accomplir. Bien que j’aurais tendance à conseiller la fin du printemps ou le début de l’été, car « rien n’est plus beau que la neige aux cimes des montagnes », cette belle randonnée est réalisable toute l’année et bien sûr en hiver avec des raquettes. Carte  IGN 2249 ET Font-Romeu-Capcir Top 25

    Enregistrer

    « La Source des Verriers (782 m) depuis Vira (610 m)Elle s'appelait Milie.... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :