• Retraités vaches à lait, gouvernants brigands incompétents !

    Retraités vaches à lait, gouvernants brigands incompétents !

    Avec le mouvement des gilets jaunes qui n’en finit plus de perturber nos gouvernants et plus globalement tous nos politiques mais également la France économique et la France tout court, de très nombreuses personnes râlent, manifestent dans les rues et force est de reconnaître qu’elles le font avec une grande légitimité. Parmi elles, les retraités notamment, dont je fais partie. Des nantis comme l’avait dit avec mépris Eric Alauzet, député de la République En Marche. Des privilégiés comme semblait le considérer Emmanuel Macron dans ses propos lors d’un déplacement à Colombey-les-Deux-Eglises où il disait face à des retraités qui l’avaient interpellé : « Le pays se tiendrait autrement si on était comme ça  !» en évoquant le Général de Gaulle qui avait dit qu’on habitait un pays dans lequel nous n’avions aucune raison de nous plaindre. Et Macron de rajouter : « On ne se rend pas compte de la chance immense qu'on a », sous-entendu de vivre en France. Puis encore, « Ecoutez, on vit de plus en plus vieux dans notre pays, en bonne santé. Vous avez travaillé et vous avez payé la retraite de ceux qui étaient avant vous et qui vivaient moins longtemps. Non ,votre retraite ne diminue pas, ce n'est pas vrai, elle ne diminue pas ! ».

     

    Alors a-t-elle baissé ou pas ? C’est bête mais je me suis posé la question de savoir sur la base de quels éléments concrets, nous pourrions, nous les retraités, prouver que nos revendications sont amplement justifiées. La baisse de nos retraites ? Celle de notre pouvoir d’achat ? La hausse des impôts et taxes ? Celui du coût de la vie ? Un peu tout ça ? Beaucoup tout ça ? Je voulais savoir.

     

    Je  suis prêt à parier qu’assez peu de personnes savent dans quelles proportions nous sommes pris depuis des années pour des vaches à lait et des imbéciles, moi le premier !

     

    Alors je viens de m’amuser à faire quelques analyses sur la base de ma seule retraite complémentaire ARRCO. Je suppose que j’aurais pu faire de même sur ma retraite CARSAT Vieillesse ou sur la caisse complémentaire AGIRC et je suis presque persuadé que les résultats auraient été sensiblement identiques sinon carrément pareils.

     

    Ayant pris ma retraite le 30 avril 2008 soit il y a un peu plus de 10 ans, voilà les résultats que j’ai obtenus et analysés à partir des documents joints à cet article. Il y a mon tout premier décompte de paiement ARRCO datant de mai 2008 et le dernier, celui de janvier 2019, c'est à dire ce mois-ci. Les principaux chiffres mentionnés dans le tableau ci-dessous apparaissent dans les documents et sont donc très facilement vérifiables :

     Cliquez sur les photos ci-dessous pour les agrandir. 2 fois pour un plein écran si vous ne les visionnez pas bien.
    Retraités vaches à lait, gouvernants brigands incompétents !

     

                Retraités vaches à lait, gouvernants brigands incompétents !

    Eléments de retraite ARRCO mai-08 janv-19 Ecart Ecart 
          en valeur en %
    Montant brut trimestriel 1647,68      
    Montant brut mensuel  549,23 593,55 44,32 8,06%
             
    C.R.D.S  0,50% 0,50%    
    Cotisation assurance maladie 1,00% 1,00%    
    C.S.G déductible  4,20% 5,90% 1,70% 40,48%
    C.S.G non déductible 2,40% 2,40%    
             
    Contribution de Solidarité pour l’autonomie   0,30% 0,30% 100,00%
             
    Total des  prélèvements obligatoires en taux  8,10% 10,10% 2,00% 24,69%
             
    Total des  prélèvements obligatoires en euro   44,49 59,96 15,47 34,77%
             
    Montant net trimestriel 1514,22      
    Montant net mensuel de ma retraite ARRCO    504,74 533,59 28,85 5,71%

     

     

     (J’ai volontairement omis de tenir compte du montant de l’impôt retenu à la source à partir de janvier 2019, soit 8,29€/mois)

     

    C'est-à-dire qu’en 10 ans et 8 mois soit 128 mois, ma retraite ARRCO a augmenté de 28,85 euros et de 5,71 en pourcentage. Ramenée au mois, cette augmentation, c’est 0,22€/mois soit 0,0446%/mois et à l’année c’est 0,53%, autant dire « peanuts » ! Alors, Macron a raison de dire que nos retraites n’ont pas diminué mais alors quel cynisme pour un ancien ministre de l’Economie de dire cela !

     

    Pourquoi « peanuts » ? Pourquoi cynisme ? Parce que dans le même temps l’inflation est estimée à 11,90% (site France-Inflation.com) sur cette même période et qu’au bas mot ma retraite ARRCO mensuelle aurait du être de 614,59 euros net en janvier 2019 au lieu des 533,59 euros soit une baisse du pouvoir d’achat de 81 euros/mois et de 675 euros/an. Ajoutons à cette retraite ARRCO, la même tendance sur mes retraites CARSAT (1.148,90 €/mois) et AGIRC (647,97 €/mois) et c’est toujours au bas mot environ 174,40 €/mois que j’ai perdu à la CARSAT et 98,36 €/mois que j’ai perdu auprès de l’AGIRC.

     

    Alors 81 euros d’ARRCO, 174,40 euros à la CARSAT et 98,36 € à l’AGIRC, c’est un total de 353,76 euros/mois que j’ai perdu en 10 ans et 8 mois sur mon pouvoir d’achat et donc 4.245,12 euros/l’an…..Enorme non ? Un joli voyage lointain ? Une belle croisière ? Une jolie petite somme pour aider enfants et petits-enfants ? N’est ce pas Monsieur Macron ? N'est-ce pas vous qui dites que les vieux doivent aider les jeunes ? Encore faut-il pouvoir le faire non ?

     

    Alors c’est vrai avec une retraite de 2.320 euros/mois, j’ai une « relative » bonne retraite et je ne suis pas le plus à plaindre mais au regard du travail que j’ai fourni pendant 40 ans, je n’ai jamais eu le sentiment qu’elle ait été usurpée. Je suppose que nous tous, retraité(e)s que nous sommes, nous avons proportionnellement à nos pensions en tous cas, une baisse de notre pouvoir d’achat sensiblement équivalente. Ajoutons à ce constat, toutes les hausses que nous subissons tous les ans et qui sont bien évidemment très loin des chiffres « officiels » de l’inflation et des indices fournis par l’Insee, tel que l’indice des prix à la consommation, et la coupe est bien évidemment très pleine. Tous ces chiffres que l’on nous annonce à grand renfort de médias ne sont là que pour les économistes, les statisticiens, mais en tous cas pas pour nous, citoyens lambda où alors il faut avoir des rondelles de saucissons sur les yeux !  Qui n’a jamais eu une augmentation de ses contrats d’assurance, de sa mutuelle, de ses frais bancaires,  des frais postaux, de ses impôts et taxes, de toutes ses énergies, de son alimentation, j’en passe et des meilleures bien au-delà des 0,53% d’augmentation annuelle de sa retraite personnelle que je constate ici. Personne non ? Bien évidemment !

     

    Alors oui, le constat est terrible. Nos gouvernants, tous sans exception, nous ont pris pour des imbéciles et des vaches à lait. Si cet effort énorme que nous avons consenti de force avait porté ses fruits ? Mais non !  La France n’a fait que décliner, la dette se creuser, les services publics disparaître et la médecine de proximité notamment, les injustices sociales se creuser, les lobbies de se développer, l’insécurité et les incivilités de croître, le chômage de progresser, les riches de s’enrichir, etc…etc…. Malgré ces constats, des efforts,  Macron continue de nous demander d’en faire : « beaucoup trop de français oublient le sens de l’effort » et de rajouter  « à côté des droits, il y a des devoirs ! » a t-il dit il y a quelques jours (Galette des rois de l’Elysée le 11 janvier 2019).  Quelle leçon, Monsieur le professeur Macron ! Quelle leçon, Monsieur le Président alors que plein de pauvres gens pacifistes vont se geler les "arpions" sur des rond-points et vont affronter les forces de l'ordre que vous leur envoyez pour qu'ils dégagent !

     

    Et face à cette déchéance continuelle pour une majorité de personnes, si vous vous posiez les bonnes questions ?

     

    Et face à cet endettement record qui a continué de se creuser sous toutes les gouvernances, si vous vous posiez les bonnes questions ? Est-ce du à l’Europe qui nous impose beaucoup trop de choses ? Est-ce du à l’immigration galopante que l’on constate mais dont jamais aucun chiffre juste, pas plus statistique qu’ethnique nous sont donnés ?

     

    Où est passé cet argent que nous n’avons pas eu ?

     

    Chez les riches qui n’ont jamais été aussi riches ? Probablement non ? Et selon le principe très élémentaire des vases communicants non ? Ceux qui détiennent de plus en plus de richesse la détiennent forcément au détriment de ceux qui en ont de moins en moins ?

     

    On voit en tous cas et parfaitement dans ce comparatif que l'argent de notre retraite que nous n'avons pas eu est parti remplir les caisses de l’Etat. Qu’est-il devenu ensuite puisque les caisses sont constamment vides ?  Il est parti dans les cadeaux royaux fait aux plus riches ? Dans les milliards d'un CICE dont le but essentiel était de créer des emplois pérennes qui n'ont jamais été créés ? Pour quels résultats satisfaisants ?Aucun ou presque car pourquoi les gilets jaunes seraient-ils dans les rues aujourd'hui ?

     

    Alors, j'aime autant le dire, ce n'est pas pour moi que je ronchonne mais pour mes enfants et surtout pour mes petits-enfants. Ayant commencé à travailler à l'âge de 19 ans, par chance, et après 40 années de bons et loyaux services, je suis parti à la retraite à 59 ans. Depuis l'âge de la retraite a été reporté à 62 ans. Certains parlent aujourd'hui de 65 ans, d'autres de 67 ans et même parfois de 69 ans voire plus. Je veux bien accepter l'idée que l'on vive plus longtemps mais faudra-t-il pour autant que les générations qui nous suivent crèvent au travail ? Et plus seront-ils vraiment au travail alors que tout se mécanise à outrance ? Que le chômage a du mal à reculer malgré des milliards que nos gouvernants ne cessent d'offrir aux entrepreneurs ? Que la santé de proximité disparaît ? Que l'immigration s'amplifie au même rythme que les injustices fiscales et sociales, car les aides et prestations sociales toutes confondues sont de plus en plus difficiles à financer pour tout le monde ? Si on ne peut plus les financer, ça sera le chaos, l'anarchie, la loi du plus fort qui régnera. N'en voit-on pas déjà les prémices dans les violences hors de contrôle qui s'enchaînent dans les manifestions de certains gilets jaunes déjà bien radicalisés car excédés ? L'Arc de Triomphe, symbole de la liberté et de la démocratie gagnées de haute lutte, dévasté par une horde de casseurs venus des banlieues, n'est-ce pas le signe d'un chaos latent qui sommeille le reste du temps ?

    Dans leur façon de gouverner, nos dirigeants ont toujours rechercher une certaine paix sociale, mais quand la paix devient une obsession à résoudre coûte que coûte et à n'importe quel prix, n'est-ce pas la guerre qu'ils sont entrain d'engendrer ?

     

    Oui retraités vaches à lait !

    Gouvernants incompétents.

    Gilets jaunes ils bouillonnent

    Gouvernants des brigands !

     

     

     

     

     

     

    « A toutes et à tous, Bonne et Heureuse Année 2019Le Petit Balcon d'Urbanya (1.359 m) depuis Urbanya (856 m) »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    WEBER Pierre
    Samedi 19 Janvier à 17:22

    Bonjour,pratiquement dans le même cas que vous, votre analyse est cohérente mais j'ajouterai que d'une part le plafond de la sécu augmente de 2%

    voir plus chaque année, donc des recettes en plus, mais des calculs de pensions en régression grâce aux magouilles de nos chers dirigeants : écart

    entre le plafond annuel et les revalorisations des plafonds auxquels nous avons cotisés les années précédentes (c'est à dire, en gros qu'un montant

    cotisé de 1000€ en 2000, ne vaut plus que 950€ lors du calcul fait en 2018 au moment de la liquidation des droits) de la sorte qu'une pension calculée

    par la Carsat par un salarié ayant cotisé plus de 25 ans au plafond, devrait percevoir, au 1er janvier 2019, 50% de 3277€  soit 1638€/mois ce qui n'est plus le cas.

    Et je ne parle pas des 15.5% de cotisations sociales ! J'ajouterai à cela le scandale des centaines d'algériens, décédés depuis longtemps mais sans contrôle

    d'existence réelle, de la part de la Carsat ! Les descendants ont procuration sur le compte bancaire et ont donc accès à cet argent. 50.000 algériens

    centenaires ! quel bel exemple de longévité. Pour la petite histoire, Mme RUELLAND, celle qui naguère était  Présidente de la CARSAT , a fait

    supprimer l'envoi systématique de demandes de certificats de vie (à 2€ l'un) à l'étranger pour faire des économies des gestion ! Aujourd'hui, siègeant

    à la Cour des Comptes, elle ose faire état de cet argent qui manque à la Carsat !

     Je terminerai avec un autre scandale, celui des immigrants, âgés de 65 ans et plus, qui touchent de plein droit, dès leur arrivée en France, une retraite

    de près de 1200€ par couple alors qu'ils n'ont jamais ni travaillé ni cotisé en France.  Nos cotisations sont utilisées à cet effet, alors que les retraites

    des cotisants français sont misérables. Mon épouse a cotisé 10 ans et touche 50€/mois !Stop, c'est la faillite du système sous peu. L'argent des retraités

    retourne dans les dépenses courantes et provoque des rentrées de TVA ! et à l'inverse l'argent que nous n'avons pas ne rapporte rien à l'Etat !

    1
    Jeudi 17 Janvier à 16:33

    C'est malheureusement une triste réalité, ton analyse est bien faite ! Mais ils s'en foutent pas mal, pourvu qu'on ne les em...... pas trop ! ! !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :