• Le Pic des Salines (1.333m) à partir de Fontfrède


    Pour cette boucle d'une quinzaine de kilomètres qui va vous mener jusqu'au Pic des Salines (1.333m), mettez de bonnes chaussures de marche, car vous êtes en Vallespir, c'est-à-dire dans la "vallée âpre" selon les romains où mieux dans la "vallée aux aspérités". Et des aspérités, des rocs et des éboulis, croyez-moi, vous en découvrirez sur le sentier ! Toutefois, cette randonnée qui part du Col de Fontfrède est, avec ses 310 mètres de dénivelé, d'un  niveau plutôt facile ! Pour rejoindre Fontfrède, il vous faudra emprunter la magnifique mais sinueuse D.131 qui part de Céret jusqu'à Las Illas. Tout en roulant, vous aurez déjà un bel aperçu du cadre grandiose dans lequel vous allez évoluer : immenses hêtraies, ravines profondes, hauts sommets aux formes douces et arrondies, magmas rocheux saisissants, etc...A Fontfrède, laissez votre voiture près de la stèle des Evadés dont l'épitaphe est sans équivoque. Ce col était bien pendant la deuxième guerre mondiale, un passage obligé vers la liberté et l'Espagne toute proche : « Par delà cette montagne, les évadés de France rejoignirent l'armée de la libération ». Un  large chemin descend derrière la stèle. Sur votre gauche, et très rapidement, votre regard plonge dans une profonde et verte vallée, vers Las Illas. De splendides panoramas se révèlent vers les Albères et l'Espagne (photo). Débonnaires à première vue, les flans du Pic des Salines sont droits devant vous, mais ne vous y fiez pas, il va falloir néanmoins les escalader ! Au col dels Cireres (Cerises), laissez sur votre droite les traces du GR.10 (vous reviendrez par là au retour !) et continuez sur la sente balisée en jaune. Tout en grimpant, vous coupez une piste et poursuivez toujours tout droit, à travers des genêts et quelques buis, des chênes et quelques bouleaux blancs. Derrière vous, la plaine du Roussillon dessine un immense horizon. Par grand beau temps, le vue porte très loin jusqu'aux plages de Port la Nouvelle et jusqu'aux Corbières avec son sommet principal reconnaissable: le Pech de Bugarach ! Le blanc Canigou se révèle derrière quelques branches de hêtres et apparaît soudain dans toute sa splendeur !  A l'approche du pic, la sente se faufile dans un dédale de genévriers. Vous arrivez enfin devant une espèce de table surmontée d'une lessiveuse ? Non c'est une borne originale indiquant que vous êtes arrivés au Pic des Salines avec ses superbes panoramas à 360° ! Partez sur la droite, un pré propice à un pique-nique vous attend et surtout un belvédère rocheux d'où vous pouvez découvrir toute la Catalogne espagnole ! Le balisage jaune se poursuit dans une descente rocailleuse plutôt abrupte puis sur un plateau jusqu'au col del Pou de la Neu. De ce col, vous pourrez partir vers la gauche pour visiter le magnifique édifice de la « Mare de Deu des Salines » ou bien vers la droite pour rejoindre le GR.10 dont les traces vous ramèneront aisément à Fontfrèdre et à votre voiture. Ici le GR.10 emprunte les traces des anciens Trabucayres, ces fameux brigands contrebandiers, à travers l'épaisse et majestueuse forêt de hêtres de Campans. Comptez 5 heures, arrêts non compris,  pour la boucle complète avec retour par le GR.10. Carte IGN 2449 OT Céret - Amélie-les Bains- Palalda Top 25.

    Enregistrer

    « La Chapelle Saint-Guillem (1.270m) depuis le hameau de La Llau (892m).Du Col de Jau (1.506m) au Col de Tour (1.551m) par le Refuge de Callau. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :