• Le Circuit des Rocs et des combes depuis Cases-de-Pène (parking de l'ermitage)

    Ce diaporama est agrémenté de chansons extraites de l'album "Coup de soleil" (Les Hits les plus chauds de l'été). Elles ont pour titre et interprète : "Premier Gaou" par Magic System, "Wana Nene Wana Nana" par Marcel Zanini et Juul Kabas"Lambada" par Kid Créole and The Coconuts et "Pata Pata" par Coumba Gawlo.

    Le Circuit des Rocs et des combes depuis Cases-de-Pène (parking de l'ermitage)

    Le Circuit des Rocs et des combes depuis Cases-de-Pène (parking de l'ermitage)

    Pour agrandir les photos cliquez dessus. 2 fois pour un plein écran.


     

    Ce petit circuit pédestre que je vous présente ici et que j’ai intitulé « Le Circuit des Rocs et des Combes depuis Cases-de-Pène » est le fruit du hasard. Je pourrais remplacer le mot « hasard » par « chance ». En effet, c’est en allant promener à l’ermitage Notre-Dame de Pène que j’ai constaté qu’un passage était possible sous la falaise que domine le Roc Rodon. Alors que nous étions assis sur les escaliers de l’ermitage, j’ai vu monter au pied de la falaise un premier randonneur mais je n’y ai pas réellement prêté attention. Ce n’est que lorsque j’en ai aperçu un second 200 mètres derrière le premier que j’ai pris conscience qu’un passage devait exister. Je l’ai  longuement suivi des yeux. Il  a monté les éboulis puis finalement je l’ai vu disparaitre dans les rochers. A la maison, en observant la carte IGN, j’ai constaté qu’il y avait un Roc du Pas de l’Escala  et ce nom m’interpella. En effet, si je sais que cette toponymie signifie « le Pas de l’escalier » voire « de l’échelle » et qu’on en trouve plusieurs dans les Pyrénées mais aussi en Espagne, je sais surtout qu’il s’agit la plupart du temps d’un passage étroit et rocheux et le plus souvent ardu voire carrément compliqué. Si le plus connu d’entre eux est celui de Vingrau, moi je connais surtout celui situé au-dessus de Conat au pied du Serrat de Les Estelles sur un des flancs du Massif du Coronat. Il permet d’atteindre l’ancien hameau de Belloc et sa chapelle Saint-Andrébalades déjà expliquées dans ce blog à diverses reprises.  C’est donc en observant la carte et sur la base de ce que j’avais vu que j’ai imaginé ce petit circuit et qu’en ce 27 janvier 2022, nous partons pour le réaliser. Il est 10h30 et le temps est idéal pour marcher : le ciel est pur, le soleil est chaud mais un petite brise du nord rafraîchit le fond de l’air. Si nous avons décidé de faire l’impasse sur l’ermitage ; y étant monté une semaine auparavant ; et de toute manière, la chapelle est constamment fermée ; je fais l’erreur de suivre une combe qui n’est pas le bon itinéraire. Enfin ce n’est pas vraiment celui où j’ai vu les deux randonneurs. Quand je m’en aperçois c’est trop tard, mais qu’à cela ne tienne puisque nous retrouvons la bonne trace à hauteur d’une petite grotte blottie dans la falaise. A cet instant, un autre marcheur, habitué des lieux mais plus tout jeune,  se présente et nous indique qu’il fait ce parcours très régulièrement et que le passage dans la falaise qui n’est plus très loin n’est, avec un peu d’attention,  qu’une simple formalité. Nous sommes rassurés. Si j’ai senti Dany un peu angoissée, à la fois à l’idée de monter vers l’inconnu, mais aussi suite à mon erreur de parcours, la voilà définitivement tranquillisée.  L’esprit plus serein, je peux continuer à prendre photos sur photos et à m’enquérir de la flore du secteur. La faune, elle, se présente sous les traits d’un faucon crécerelle qui tente en vain de se cacher dans un buisson desséché. Dès lors qu’il comprend que je l’ai vu, il s’envole mais j’ai eu le temps de l’immortaliser. Quand le Pas de l’Escala se présente, je trouve plus facile ce passage, certes rocheux, que la suite du parcours envahie par la végétation pour atteindre l’antenne hertzienne la plus proche, c’est à dire la plus occidentale. Nous y piqueniquons à son pied et face à un sublime Canigou enneigé. Quant à la suite, ce n’est plus qu’une simple formalité puisqu’il suffit de se diriger vers le Roc Rodon et ses pylônes puis suivre la large piste qui longe la crête presque constamment en descente. Cette piste, il faut toujours la poursuivre en évitant de bifurquer vers Baixas. De toute manière, le retour vers Cases-de-Pène est parfaitement mentionné. Cette piste, je la connais bien et m’en souviens puisque je l’avais déjà cheminée en janvier 2011 lors d’une longue balade intitulée « Le Roc Redoun et les Coumos de la Quirro depuis Baixas ». A l’époque, l’IGN mentionnait les noms en catalan mais depuis il les a francisé en « Roc Rodon et en Comes de la Quera ».  D’ailleurs les rocs et les combes parlons-en puisque c’est le nom que j’ai donné à cette balade ! Ici, géologiquement, il n’y a que ça ! Pour les rocs, il y a sur la carte IGN celui du Pas de l’Escala, le Rodon et le Punxut que l’on peut distinguer un peu plus à l’ouest. Enfin, il faut savoir que « Pène » signifie « rocher » et plus particulièrement « pointe de rocher »  (Source Les noms de lieux en France, glossaire de termes dialectaux d’ André Pégorier).  Notons que Cases-de-Pène, c’est à dire les « maisons dans les rochers », ce serait d’abord appelé « Les Casasses » selon Wikipédia. Est-ce la contraction de « cases » et du suffixe péjoratif « asses » que l’on trouve dans « caillasses », il y a un pas que je n’ose franchir. S’agissant d’un longue crête, elle est fracturée de chaque côté d’un grand nombre de ravines plus ou moins profondes et plus ou moins longues. Le plus souvent asséchées, elles ne se remplissent que lors de pluies diluviennes et leurs noms commencent par « comes », « come » ou « coma ». Celles que l’on trouve sur la carte IGN ont pour noms « Coma de l’Ermite » « Coma Pregon », « Coma dels Tres Forns », « Comes de la Quera » mais on trouve aussi un « Amaga la Dona », nom d’un ruisseau où un aven recelant un grand nombre d’ossuaires et d’objets datant de 1 800 ans av. J.-C (âge du cuivre) ont été découverts en 1976. Comme quoi « Amaga la Dona » qui textuellement signifie « Cache ta femme » n’a servi à rien puisque tout a été découvert !!! La boucle de ce circuit se referme sur le sentier pris à l’aller et sous l’ermitage. Si vous ne l’avez pas vu, c’est le moment où jamais d’y aller sinon il suffit de redescendre le sentier des oratoires. Ce dernier est jalonné d’un grand nombre de plantes succulentes et piquantes que j’ai tenté de recenser. Aloès, agaves, yuccas, oponces ou figuiers de Barbarie ne sont pas arrivés là par hasard. Ce n’est pas le hasard non plus mais un abruti a tagué tous les panonceaux se trouvant sur le parking et il faut bien évidemment regretter ces déprédations totalement inutiles. Voilà ce que l’on peut dire de ce joli parcours qui offre beaucoup de vues à la fois vers la mer mais surtout sur la plaine du Roussillon et sur les collines et montagnes qui l’entourent : Corbières, Canigou, Albères.  Ce circuit est long de 6km5 pour une déclivité de 276 m entre le départ à 52 m et le plus haut de la crête près du Roc Rodon à 328 m. Cartes IGN 2548 OT Perpignan-Plages du Roussillon et 2448 OT Thuir-Ille-sur-Têt Top 25

    « Être ou avoir, un dilemme ?Le Sentier des Histoires et la chapelle Saint-Luc de PuigRodon depuis Fourques »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Juillet à 15:55

    Bonjour Gilbert

    Nous avons fait ce chemin début 2021 en partant de l'ermitage Ste Catherine ... pas facile la montée après ND de Pène surtout si vous êtes passés par les éboulis ... comme tu dis le paysage vaut les efforts fournis mais à ne pas faire quand il fait chaud ! C'est dommage que l'ermitage ND de Pène soit fermé , nous n'avons jamais eu la possibilité de le visiter ! Nous avons eu un mois de juin et début juillet où nous n'avons pas été beaucoup chez nous ... vacances avec nos amis et visite de la famille ! Nous allons reprendre nos chaussures et bâtons et privilégier la montagne où il fait moins chaud pour marcher

    Amicalement et bon été , Patricia

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :