• Le Balcon du Canigou (1.739 m) depuis Los Masos (1.014 m)


     Voilà une belle boucle de moyenne montagne que vous pourrez  accomplir en toutes saisons, sauf bien sûr dans le cas d'un fort enneigement où les raquettes ne seront pas toujours suffisantes. En automne, les couleurs y sont particulièrement chatoyantes. A Vinça, prendre la direction de Baillestavy et de Valmanya. C'est la D.13 qui vous mènera à ces superbes hameaux par une belle petite route sinueuse qui longe les Gorges de la Lentilla. Après Valmanya, haut lieu de la résistance catalane contre les  envahisseurs nazis, continuez jusqu'à Los Masos et à son parking terminal. Garez votre véhicule car la randonnée commence ici !  Deux solutions vous sont proposées mais pour le circuit à accomplir, c'est du pareil au même ! Personnellement, je conseille de partir vers l'Abri du Pinatell en suivant le balisage jaune plutôt que le GR.36 vers le Prat Cabrera et le GR.10 par le Bois de Patriques. Le dénivelé est plus « soft » et donc accessible au plus grand nombre !  Un large chemin se faufile au milieu des bouleaux blancs puis dans une hêtraie. Il est parallèle à la Lentilla qui n'est ici qu'un étroit torrent mais déjà bien impétueux. Rapidement, vous coupez ce torrent par un confortable pont de bois récemment refait à neuf. Puis vous arrivez à un nouveau panneau indiquant Le Pinatell à 3h15. Ne vous fiez pas à cet horaire, même en lambinant vous atteindrez l'Abri du Pinatell en moins de 2 heures. La rampe qui part complètement à gauche est plutôt bonne et agréable sauf lorsqu'à plusieurs reprises vous couperez de larges éboulis « tord-chevilles et casse-gueules ». Dans ces pierriers, prenez garde aux blocs qui ne sont pas toujours stabilisés ! Après une série de méandres au doux dénivelé qui vous laisseront entrevoir de splendides panoramas de tous côtés et jusqu'à la mer, vous arriverez à l'Abri du Pinatell et au GR.10. C'est ce tronçon là qu'il vous faut prendre sur la droite en direction d'« Els Cortalets » et que l'on appelle à juste titre le « Balcon du Canigou ». Le balisage est désormais blanc et rouge. Le Canigou est là devant vous et si le temps est clair, vous aurez tout le loisir de le contempler à travers les grands résineux. Vous ne quitterez plus ce magnifique chemin qui se faufile à travers des forêts de grands sapins, de rhododendrons et de quelques feuillus encore présents aux couleurs automnales éclatantes. Comme cela m'est arrivé souvent, vous aurez peut-être la chance d'apercevoir un ou plusieurs isards, d'entendre siffler la marmotte ou bien de trouvez de gros cèpes ou de succulents bolets. Après Le Clôt de Baix (photo) et La Carnisserie et leurs torrents descendant des ravines, vous attendrez les bas flancs du Barbet et une partie plus sèche car plus ensoleillée. Malgré cette aridité, jusqu'au Ras del Prat Cabrera, point culminant de la boucle à 1.739 m, les paysages demeurent grandioses ! Là vous retrouverez un petit panneau jaune indiquant Valmanya à 1h30. Suivez le balisage blanc et rouge du GR.36 ou mieux longez la clôture et la crête. Vous ne pourrez pas vous tromper et la sente finit par descendre dans le Bois de Patriques. Cette descente est plutôt scabreuse. Les feuilles des hêtres et de chênes s'y ramassent à la pelle mais à moins de vouloir faire un herbier gigantesque, vous serez surtout attentifs à ne pas tomber sur les pierres glissantes enfouies sous ce tapis automnal. Vous quitterez le bois pour un maquis de fougères et de genêts et les quelques maisons de Los Masos seront à vos pieds. Comptez cinq  heures de marche effective avec de bonnes chaussures adaptées. Carte IGN 2349 ET Massif du Canigou Top 25.

    Enregistrer

    « Le Cami Ramader de Thuir d'Evol au refuge de la Mouline (1.550m)Le Carlit (2.921m) plus haut sommet des Pyrénées-Orientales »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :