• Le Balcon d'Evol (985 m) depuis Olette (623 m)


    Voir taille réelle  


     

    Avec le Cami Ramader, cet illustre chemin de transhumance que j’ai déjà décrit dans ce blog, un coin du voile du vallon d'Evol avait été levé sur ce magnifique pays. Mais ce n’était qu’un tout petit coin qui ne permettait pas de découvrir le village d’Evol et son riche patrimoine historique. Cette fois, avec cette courte mais jolie boucle que j’ai intitulé le « Balcon d’Evol », mais comment l’appeler différemment tant ce titre lui est parfait, on va  pouvoir lambiner, et cette flânerie nous laissera largement le temps de tout découvrir. Et dieu sait si cette randonnée va nous permettre d’en visiter de merveilleux sites, si on veut s’en donner la peine : d’abord Olette, notre point de départ avec sa chapelle Saint-Antoine, sa bastide, son église Saint-André, ses petites ruelles, puis viendra Evol, patrie de l’écrivain Ludovic Massé et inscrit parmi les plus beaux villages de France, avec son église dédiée également à Saint-André, la chapelle Saint-Etienne et son château féodal du XIeme siècle, fief de puissants seigneurs au fil des siècles. Puis, après le minuscule hameau de Thuir d’Evol, on grimpera vers le superbe village d’Oreilla, au riche passé historique mais qui détient un triste record de France, celui d’avoir eu le plus fort pourcentage de morts par rapport à sa population pendant la guerre de 14/18. D’Oreilla, véritable belvédère sur le vallon d’Evol, vous apprécierez de splendides paysages de tous côtés, vers le Canigou évidemment, vers le Pic des Tres Estelles et bien d’autres sommets pyrénéens , mais aussi vers le col du Portus et le Mont Coronat,  Quand enfin ,je vous aurais dit que cette boucle au dessus du vallon d’Evol ne fait qu’une dizaine de kilomètres pour un modeste dénivelé de 360 mètres, vous comprendrez mieux pourquoi, vous aurez tout votre temps  pour observer, pour flâner et pour visiter tout ce que vous rencontrerez en chemin. Alors, peu importe le temps que vous marcherez, l’Histoire s’est arrêtée ici, et maintenant, il vous appartient d’arrêter le temps : ce magnifique vallon d’Evol le mérite bien ! Pour tout connaître des villages traversés, je vous conseille d’aller visiter le remarquable site de Jean Tosti : http://jeantosti.com/villages.htm ou bien celui consacré à l'Histoire du Roussillon Carte IGN 2249 ET Font-Romeu-Capcir Top 25.

    Enregistrer

    « Le Cap LardierA la rencontre des cervidés (1.585m) depuis Railleu (1.347 m) et Sansa »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :