• En ce début de mois de février, une chose m’a interpellée : c’est ce que je viens de lire au sujet de la retraite à laquelle Monsieur Henri Proglio peut prétendre  au titre des années de labeurs passées chez Véolia. Elle s’élèverait à environ 1 million d’euros par an dont 90.000 euros au titre des régimes CRAM/AGIRC/ARCCO et le reste au titre de ce que l’on appelle les retraites chapeaux. Je rappelle que Monsieur Proglio est PDG d’Edf et Président du Conseil d’administration de Véolia.

    Lors du débat télévisé du 22 janvier 2010, Monsieur Sarkosy a dit que ça ne le choquait pas que Monsieur Proglio gagne 1,6 millions d’euros par an et qu’il considérait que le salaire de ce monsieur était tout à fait mérité dans la mesure où ses compétences étaient reconnues de tous.  Je rappelle que Monsieur Proglio a exigé ce salaire lorsqu’il a été nommé PDG d’Edf et que son prédécesseur à ce poste gagnait 46,8 % de moins.

    Au moment même où les salaires de Monsieur Proglio chez Edf et Véolia faisaient débat et la une des journaux, on entendait à la télévision qu’Edf voulait augmenter ces tarifs de 25% au cours des prochaines années ! Sensiblement au même moment et compte tenu de la tournure des évenements, Monsieur Proglio prenait la décision de ne pas prendre le salaire de 450.000 euros par an que le Conseil d'administration de Véolia lui avait alloué. Raison pour laquelle, il a depuis, semble-t-il, fait valoir ses droits à la retraite.

    Lors de ce même débat télévisé, Monsieur Sarkozy a expliqué qu’il était urgent de réformer les retraites et qu’il souhaitait que cela se fasse la plus rapidement possible, annonçant même que l’on ne pourrait certainement pas éviter un allongement de la durée du travail car les caisses étaient vides et sous-entendu, que c'était la seule solution pour les remplir et faire face à leurs déficits.

    Alors je le dis, moi je suis choqué de tout ça et je me pose les questions suivantes :

    • Un homme, même PDG et aussi compétent soit-il, a-t-il besoin de gagner tant d’argent dans une année ?
    • Un homme, à la retraite ou qui va cumuler un emploi/retraite et dont l’espérance de vie est d’une vingtaine d’années selon les statistiques a-t-il besoin de 2,6 millions d’euros par an soit 17 millions de nouveaux francs soit 1,7 milliard de centimes de francs pour vivre ?
    • Dans le même temps, est-il raisonnable de demander à tous ceux qui gagnent une misère de travailler plus et plus longtemps ?
    • Est-il raisonnable d’envisager des augmentations du coût de l’électricité pour de nombreuses familles qui ont déjà du mal à joindre les deux bouts et dont le pouvoir d'achat diminue chaque année ? (Notre président est le seul a dire que le pouvoir d'achat a augmenté mais il est vrai qu'il s'appuie peut-être sur des statistiques dans lesquelles il y a sans doute les salaires et autres émoluments de Messieurs Proglio et autres consorts, style traders !)
    • Est-il raisonnable de parler de millions et de milliards d'euros au moment même où de nombreuses personnes sont touchées de plein fouet par le chômage, au moment même où de nombreux chômeurs arrivent en fin de droit ?
    • Est-il normal qu’une société comme Edf détenue à plus de 80% par l’état donne de tels salaires, au moment même où l'Etat se sépare de nombreux fonctionnaires dans de multiples administrations y compris dans l'éducation, la justice et dans les hôpitaux ?
    • Est-il normal que des personnes gagnent tant d'argent au moment même où on nous parle de réduire les déficits ?
    • Est-il normal Monsieur Sarkosy de faire les constats que je fais, au moment même, où vous nous rabattez sans cesse les oreilles avec les excès du capitalisme et des banquiers ? Que va faire Monsieur Proglio de tant d’argent sinon que d’en placer une grande partie dans des produits financiers que vous semblez vouloir dénoncer depuis le début de la crise financière ?

    Alors je crois Monsieur Sarkosy que rares sont les français qui ne sont pas choqués par tout ça ! Dans les français qui ne sont pas choqués, il y a vous comme vous l’avez dit le soir du débat télévisé, il y a vos amis les banquiers et des hommes comme Monsieur Henri Proglio dont la motivation première dans leur vie semble être de gagner toujours plus !

    Il est tant d’arrêter tout ces excès et de revenir à un peu plus d’égalité et de fraternité. Liberté, égalité, fraternité. De ces trois symboles français, j’espère que subsiste encore le premier, celui d’avoir la liberté de s’exprimer et de se foutre en rogne !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique