• Si vous vendez des articles à Momox.....

    Momox n'est pas le loup-garou que je trouve parfois décrit sur Internet mais une simple société commerciale dont le but est de faire des affaires.

    Si vous vendez des articles à Momox.....

    Ma bibliothèque personnelle contient encore beaucoup de livres à vendre !

     


     

    Si vous vendez des articles à Momox, il faut que vous sachiez ! Comme de très nombreuses personnes âgées, j’ai chez moi une belle quantité de livres, de CD et de DVD. Surtout des livres, parce que dans notre famille, la lecture a toujours été omniprésente car décrétée et vivement encouragée par nos parents. C’est ainsi que chez moi, j’ai, dans mon bureau, une bibliothèque qui occupe 2 pans de murs du sol au plafond ( voir photo ci-dessus) plus quelques étagères dans 2 autres chambres. C’est dire si des livres il y en a ! Nombreux qui nous sont propres et que nous avons acheté et d’autres venus de divers horizons. De nombreux récupérés de ma maman et quelques autres venant de la famille ou d’amis qui nous les ont donné. Souvent parce que trop de livres ça encombre. Ils nous encombrent aussi mais je ne me fais à l’idée de jeter le moindre livre,  car comme l’a dit si justement quelqu’un « un livre est une fenêtre ouverte sur le monde et la vie. Une fenêtre par laquelle on peut s’évader ».  J’ai donc commencé par les mettre en vente sur le site bien connu d’objets d’occasion Rakuten puis devant la difficulté à trouver des acquéreurs, j’en ai déjà donné pas mal à une bibliothèque. Mais il m’en reste encore beaucoup !

    Depuis quelques semaines, je recevais régulièrement des messages de la société Momox qui m’annonçait acheter des livres, des CD et des DVD à des conditions intéressantes. J’ai échangé avec eux pour en savoir plus, ils m’ont répondu avec beaucoup de courtoisie et tout naturellement, je me suis laissé tenter ! Leur slogan « Devenez acteur de l’économe circulaire ». Comment peut-on être contre si c’est bon pour la planète ?

    Voilà le détail du comment ça s’est passé :

    1. Parce qu’ils offraient 5 euros pour l’ouverture d’un compte et l’inscription à une Newsletter, j’ai ouvert 2 comptes sur leur site Internet. 1 au nom de mon épouse et 1 au mien. Il est vrai que de nombreux livres étaient à elle et d'autres à moi !
    2. Ensuite, ce fut un travail colossal de passer en revue la totalité de mes livres, DVD et CD car pour les mettre « dans le panier » de la future vente, il faut taper un à un les code-barres ou pour les livres, les fameux codes ISBN. Enfin quand ils y sont car pour les plus vieux livres, il n’y a rien de tout ça. Ils sont donc éliminés d’office !
    3. Là, au cours de cette lourde tâche, premiers ébahissements et premières consternations car peu d’articles sont acceptés et surtout le tarif de la plupart de ceux qu’ils le sont est de 15 centimes d’euros. C’est dire s’il faut beaucoup d’articles pour espérer une somme un peu conséquente et ce d’autant que Momox n’accepte pas d’acheter un panier total inférieur à 10 euros. 15 centimes d’euros c’est peu même si je peux comprendre que des best-sellers qui se sont vendus à des millions d’exemplaires et donc trop présents sur le marché de l’occasion se vendent « peanuts ». Par contre ; je suis très surpris de la non-acceptation de certains livres très confidentiels.
    4. Mais bon, je ne me décourage pas et me voilà lancé dans ce long travail d’évaluation et de tarification et comme c’est assez fastidieux, je mets tout dans un seul panier (en l’occurrence le mien) par mesure de simplification, me disant que je serais toujours à temps de basculer de mon panier à celui de mon épouse les objets acceptés. Au bout de 2 jours, j’obtiens le résultat assez effarant de 143 articles pour la somme totale et « phénoménale » de 75,07 euros. « Un bon gueuleton se profile » me dis-je ! 124 articles sont repris à 0,15 cts, 10 autres entre 0,17 cts et 0,96 cts et le restant soit 8 articles entre 1,04 et 7,97 euros et au milieu de tout ça, il y a une belle surprise avec un dictionnaire des mots fléchés repris à la somme « pharaonique » de 21,51 euros !
    5. Le lendemain de ce travail titanesque, je me dis que 143 articles ça sera automatiquement et au moins 4 ou 5 cartons à emballer et ce d’autant que parmi ce lot, il y a de gros et beaux livres du style de ceux que l’on offre pour la Noël et les grandes occasions. Je décide donc de passer la moitié des articles dans le panier de mon épouse afin de profiter des 5 euros d’inscription à la Newsletter de Momox. Là, premières grosses surprises de 2 types. De nombreux articles acceptés par Momox la veille et l’avant-veille et mis dans mon panier ne le sont plus quand je veux les mettre dans le panier de mon épouse. Deuxième surprise, certains articles quand ils sont acceptés ne le sont plus au même prix mais à un tarif inférieur ! Me voilà donc contraint de les laisser dans mon panier ou d’accepter un prix plus bas si je veux les basculer !
    6. Finalement, je parviens à mes fins en composant 2 paniers, en profitant des 5 euros de cadeaux mais en étant contraint d’accepter le fameux dictionnaire des mots fléchés à 19,16 euros au lieu des 21,51 euros initiaux. Tout inclus mais en rajoutant 3 livres auxquels je tenais pas mal soit 146 articles au lieu de 143 j’arrive à un total de 87,24 euros.
    7. Je suis plutôt satisfait d’être arrivé au bout de cette besogne mais maintenant un autre travail non négligeable se présente. Faire 4 colisages. Il me faut trouver les 4 cartons idéaux mais par bonheur les poubelles jaunes de certains commerçants sont accessibles et contiennent les cartons souhaités. Il faut ensuite bien protéger les livres avec du papier-bulles ou d’autres moyens, imprimer les étiquettes d’envoi puis porter les cartons au lieu de départ, ici en l’occurrence ce fut le Mondial Relay de ma commune. Finalement, une matinée presque entière a été consacrée à ces travaux de contrôle des articles et à leurs emballages.
    8. Les cartons partent, le suivi et l’arrivée sont bien signalés par des messages par les différents intéressés (Momox et Mondial Relay) puis c’est un message « foudroyant » de Momox qui arrive dans ma messagerie « Nous avons bien reçu la vente n° …… Notre service contrôle qualité, qui vérifie soigneusement chaque produit à la main, a constaté que l'un/certains de vos article(s) ne répondait(ent) pas à nos conditions d'achat. Malheureusement, nous ne pouvons pas l’(es) acheter ». En réalité, c’est 17 articles qui sont rejetés auxquels il faut que je rajoute 3 livres qui selon eux ne se trouvaient pas dans les cartons !!! Etonnant quand on sait que j’ai contrôlé 2 fois l’ensemble des articles que j’avais listé et imprimé selon le panier avant de fermer les cartons. Là, 2 solutions me sont proposées : le retour des articles moyennant 4 euros qui seront déduits du montant total de la vente, soit le don des articles ( avec un éventuel recyclage ou pas), Momox s’engageant à faire un don de la valeur de produits vendus en l’état ou recyclés. Au regard des articles dont je connais la bonne qualité pour la plupart, je choisis le retour. A titre d’exemple, certains livres n’auraient ni code-barres ni codes ISBN mais leur qualité comme neuf ou très bon état n’est donc pas remise en doute. Il faut savoir que pour certains livres qui n’ont pas de codes, il s’agit simplement d’oublis d’impression. Mes livres ne les possédaient pas mais j’ai trouvé ces codes-là sur le Net assez facilement. C’est le cas de plusieurs livres jaunes de chez Grasset. C’est donc une valeur diminuée de ces articles et des frais de transports que je vais recevoir un virement.
    9. Par bonheur (et par quel miracle ?), du panier de mon épouse aucun article ne sera rejeté ! Seul 1 livre à 1,21 euros ne serait pas arrivé ! Là aussi, c’est très surprenant et surtout faux !

     

    Voilà comment c’est passé ma vente chez Momox et c’est donc un total de 82,47 euros au lieu des 87,24 euros dont j’attends les virements à l’instant où j’écris cette chronique. (Les virements sont bien arrivés depuis ainsi que les livres retournés). S’il m’a paru important d'écrire cet article, c’est que sur Internet on peut lire tout et son contraire. C’est ainsi que l’on peut lire que Momox c’est une grosse arnaque, leurs achats des escroqueries et que sais-je encore ? Mais comme on peut lire aussi le contraire avec des commentaires fervents pour ne pas dire enflammés ou passionnés, il m’a paru bon d’être mesuré et honnête même si mon cas n’est qu’un exemple qui n’a pas la prétention d’être généralisé. Momox, c’est un société commerciale, qui existe pour faire du « business » et laquelle pour faire cela à des méthodes rationnelles. Au titre de leur méthode, il faut savoir qu’un livre qu’ils achètent 15 centimes d’euros sera revendu chez Rakuten au prix le plus bas de 90 centimes. Commission  de 30cts de Rakuten déduite c’est donc une marge de 300% au bas mot sur les articles revendus les moins chers. Chez Momox, si vous allez sur leur propre site de vente, c’est bien rare, pour ne pas dire jamais, que vous trouviez des livres à 0,90 cts voire à un prix encore plus bas, il faut donc imaginer les marges prises entre les produits que vous leur avez vendus à 0,15 cts et leurs tarifs ! C'est à prendre ou à laisser ! Moi, avec Momox j'ai pris avec cette idée première que jeter un livre m'est insupportable, que je préfère le vendre à bas coût et faire ainsi plaisir à quelqu'un qui aura envie de le lire, quelqu'un de surcroît avec peu de moyen qui sera heureux de le trouver à un prix raisonnable....

     

    Mais bon, chez Momox tout ça est très normal car ils ont des frais de gestion et des charges à assumer même si leurs méthodes commerciales et relationnelles sont discutables car bien différentes entre ce que l’on peut imaginer lors de leur premier contact et la réalité finale !

     

    Voilà, Momox n’est pas le requin ; le loup-garou commercial ou l’escroc que l’on trouve parfois décrit sur Internet. Il n’est pas non plus le gentil Chérubin qui va vous acheter tout ce qui vous encombre chez vous !  J’espère simplement que cet article sera utile à tous ceux dont l’intention est de leur vendre livres, CD ou DVD et surtout sachez que tout objet quel qu’il soit, en mauvais état, abîmé, taché, incomplet, sans code-barres ou ISBN sera systématiquement refusé alors ne perdez pas votre temps à essayer de les leur fourguer car c’est vous qui y perdrez beaucoup en fin de compte. Avec Momox pas de possibilité d’y aller à l’intox !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique